Entretien des cultures et prairies

Régénérateur de prairies

Une gamme au service des animaux

Soucieux d’apporter aux éleveurs une vraie solution d’entretien et de gestion des prairies, nous avons développé une machine unique qui répond à vos besoins pour le bien être des animaux en pâtures.

Pourquoi aérer ?

Les tracteurs, la pluie et le passage des animaux compactent les prairies.
Cela empêche un bon équilibre entre les minéraux, l’air, l’eau et les éléments organiques.
Pourtant cet équilibre est la clé de la productivité de votre sol.
En aérant, PRAIRIAL libère de l’azote, facilite l’incorporation de l’eau et du lisier, développe l’activité souterraine (vers, activité microbienne,…), lutte contre les périodes les plus sèches et, enfin, aide les nutriments à accéder aux racines. Les animaux profitent donc mieux des prairies et y restent plus longtemps !

Nos machines cumulent plusieurs actions en un seul passage à grande vitesse (15 km/h) : scarification, aération, émoussage, semis.

Optimisez la rentabilité des prairies !

Un châssis conçu pour les prairies en deux parties et monté sur pivot pour garantir un suivi parfait du terrain.
Ce châssis est conçu pour durer. Il est constitué d’acier HLE (Haute Limite Élastique) pour supporter les contraintes liées à une utilisation intensive en prairie.

Herse étrille

Un désherbage mécanique efficace

Les herses étrilles font partie de la gamme des outils de désherbage mécanique, elles permettent de travailler en plein, en prélevée et sur la majorité des cultures à différents stades.
La vibration des dents destructure la surface du sol et déracine les jeunes adventices (stade fil blanc). La profondeur de travail est d’environ 2 cm.

Sarclerse s’utilise à deux moments cruciaux de la culture : en pré-levée, où la vitesse de travail peut atteindre 15 km/h et en post-levée où la vitesse doit être ajustée en fonction de la résistance de la culture au passage des dents. Idéalement, les jours suivants doivent être secs et ensoleillés pour dessécher les adventices arrachées. Elle permet de désherber toute la surface cultivée.

L’inclinaison des dents permettra d’ajuster leur agressivité en fonction du type et du stade de la culture afin d’obtenir un résultat optimal.
La Sarclerse est complémentaire avec d’autres techniques de désherbage mécanique qui, par leurs actions d’écroûtage et d’aération, favorisent le développement de la culture.

Cette machine a un coût de passage faible et ne nécessite que très peu d’entretien, de même elle a besoin d’une faible puissance de traction par rapport à la largeur de l’outil. De plus, son débit de chantier très élevé vous permet d’intervenir dans toutes vos parcelles en un laps de temps très court.

Notre gamme est conçue pour un résultat optimal avec des éléments d’1,50 m montés sur pivot pour un suivi parfait du terrain.

Nos châssis sont testés et éprouvés sur prairies.

Houe rotative

La houe rotative permet de casser la croûte de battance

Elle brise et projette la surface du sol grâce aux cuillères situées sur les extrémités des roues. Les cuillères extirpent les adventices au stade fil blanc sans impacter la culture en place.
Le sol est aéré et les adventices sont éliminées par dessèchement.
La houe rotative s’utilise en plein sur la majorité des cultures (maïs, colza, blé, betteraves, etc.).

Son action de surface réchauffe le sol favorisant une croissance optimale de la culture. Avec une vitesse de travail de 15 km/h, elle permet un débit de chantier important.
Il est donc possible d’intervenir sur les parcelles en un laps de temps très court.

Bineuse

Biner n’est pas seulement une solution de désherbage mécanique.

Le binage s’affiche comme la solution dans la majorité des cultures semées en ligne à partir de 15 cm d’écartement entre rangs pour venir à bout des adventices. Même si la destruction des adventices n’est pas totale, ceux-ci sont affaiblis limitant ainsi leur croissance ultérieure.
La bineuse, associée à un système de guidage performant, permet un travail de précision et des

débits de chantier importants tout en améliorant le confort de conduite.
Le passage de la bineuse peut être optimisé grâce à l’association d’un équipement de pulvérisation localisé sur le rang ou de fertilisation sous forme liquide ou solide.
Les quantités de produits utilisées sont réduites de façon significative et les pertes liées à l’évaporation ou au ruissellement sont diminuées. Outre le fait d’éliminer les adventices et réduire le stock semencier, l’action mécanique du binage sur le sol permet de diminuer la présence des ravageurs et des risques de maladies de la culture.
Son action d’aération sur le sol permet un bon échange hygrométrique entre l’air et le sol favorisant ainsi le développement de la culture. La croûte de battance est détruite ce qui réduit le ruissellement et les phénomènes d’érosion tout en favorisant la minéralisation grâce à une meilleure activité microbienne.
Cette bonne pratique agricole permet également d’améliorer l’état de surface du sol, l’infiltration de l’eau et le développement racinaire grâce à un sol ameubli.
Le passage avec une bineuse est aujourd’hui possible à une vitesse constante de 8-10 km/h. C’est aussi l’occasion de traiter ou fertiliser localement, et donc d’économiser
de manière importante sur ces postes là.

Système de guidage

Robot bineur